Passer au contenu

Bibliothèque du Parlement  

Rapport annuel 2016-2017

Message de la
bibliothécaire parlementaire

Après s’être concentrée sur l’accueil de la 42e législature du Canada au cours de l’exercice précédent, la Bibliothèque s’est employée en 2016-2017 à répondre activement aux besoins des parlementaires. En effet, l’arrivée de 225 nouveaux parlementaires – élus ou nommés – s’est accompagnée d’une hausse de 25 % de la demande de services de recherche, d’information et de référence. Notre organisation a donc dû se dépasser et mobiliser toutes ses ressources pour continuer d’offrir aux parlementaires les services de grande qualité auxquels ils s’attendent.

Les demandes d’information et de référence adressées à la Bibliothèque pendant l’exercice ont augmenté non seulement en nombre, mais aussi en complexité, en raison de l’intérêt porté à des questions de plus en plus pointues par la plupart des nouveaux parlementaires. Ceux-ci ont été nombreux à vouloir se renseigner sur des enjeux touchant leurs électeurs, et des membres de tous les partis nous ont envoyé des demandes de recherche et d’analyse fouillées afin de mieux comprendre des dossiers de première importance.

Cet intérêt marqué envers nos services a été en grande partie le fruit de nos efforts de sensibilisation auprès des membres de la nouvelle législature. Nous les avons invités à faire appel à nous, et les parlementaires nous ont répondu haut et fort. Après avoir renouvelé, en 2015, le Programme des ambassadeurs de la Bibliothèque (qui présente aux parlementaires et à leur personnel les produits et services de la Bibliothèque), nous avons continué, en 2016-2017, de miser sur cette initiative phare de sensibilisation. À la fin de l’exercice, 53 rencontres avaient été tenues avec des parlementaires, ce qui s’ajoute aux 135 visites réalisées au lendemain des élections générales de 2015.

Par la collecte et le suivi de données d’utilisation clés, la Bibliothèque a pu établir que la demande de services de recherche, d’information et d’analyse avait connu une hausse de 25 %. Armés de chiffres concrets, nous avons pu obtenir des ressources supplémentaires pour répondre à la demande accrue et élargir notre gamme de services dans les années à venir.

L’exercice 2016-2017 a également représenté la dernière année de mise en œuvre du plan stratégique quinquennal de la Bibliothèque, l’Aperçu stratégique 2012-2017. Je suis fière d’annoncer que la Bibliothèque a atteint ses objectifs à l’égard des quatre priorités stratégiques du plan : nous avons poursuivi notre virage numérique avec chaque nouveau produit diffusé; nos efforts de sensibilisation de la clientèle ont établi une nouvelle norme d’excellence dans la foulée de cette année record pour la Bibliothèque; nous avons géré les talents de façon à ce que nos employés aient l’expertise et la formation nécessaires pour aider l’organisation à remplir son mandat; et nous avons continué de bonifier notre offre en modernisant nos services en personne et en restructurant nos collections en vue de la fermeture de l’édifice du Centre, ainsi qu’en proposant des produits plus attrayants visuellement.

La page titre de l’Aperçu stratégique 2017-2022 de la Bibliothèque du Parlement présente les trois priorités stratégiques : pertinence, adaptabilité et un milieu de travail sain.

Au cours de l’exercice 2016-2017, nous avons préparé l’Aperçu stratégique 2017-2022, le plan stratégique de la Bibliothèque pour les cinq prochaines années. Ce plan établit un nouvel ensemble de priorités, en s’appuyant à la fois sur la capacité d’adaptation de la Bibliothèque et sur sa volonté d’évoluer pour continuer de répondre aux besoins des parlementaires. En prévision de la fermeture de l’édifice du Centre pour rénovation, la Bibliothèque poursuivra ses efforts pour définir les meilleures façons de servir les parlementaires, où qu’ils se trouvent : au bureau, au Sénat, à la Chambre des communes ou sur la route.

Il ressort clairement de l’exercice 2016-2017 que les parlementaires considèrent la Bibliothèque comme une ressource fiable et indispensable à leur travail. Nous profiterons de la mise en œuvre du nouveau plan stratégique de la Bibliothèque pour examiner de près la nature exacte de la demande concernant nos produits et services. À cette fin, nous continuerons d’utiliser des méthodes novatrices pour synthétiser et diffuser l’information, et nous veillerons à ce que les parlementaires aient accès aux renseignements et aux services dont ils ont besoin pour représenter efficacement leurs électeurs.

En conclusion, je tiens à souligner qu’à la fin de l’exercice, le Parlement envisageait l'adoption de modifications législatives qui viendraient faire en sorte que le directeur parlementaire du budget (DPB) ne relève plus de la Bibliothèque sur le plan administratif. Ces modifications ont été adoptées depuis. Comme le prévoit désormais la loi, la Bibliothèque et le DPB, en tant qu’entités distinctes, travailleront de concert pour éviter le double emploi des ressources et le chevauchement des services fournis aux parlementaires et aux comités parlementaires, et nous nous réjouissons à la perspective de cette collaboration.

Nous abordons ce contexte en pleine évolution bien déterminés à poursuivre sur notre lancée afin de procurer à nos utilisateurs l’information et les ressources de qualité supérieure qui répondent à leurs besoins.

La bibliothécaire parlementaire,
Sonia L’Heureux

Lire la suite...

La Bibliothèque
en quelques chiffres

7 000
visiteurs dans les succursales de la Bibliothèque

353 500
personnes ont pris part
aux visites guidées

43 500
demandes de renseignements à propos du Parlement de la part du public

3,8 millions
de consultations de la base de données historiques de la Bibliothèque concernant le Parlement

52 000
articles de revues en
ligne offerts aux
utilisateurs de la Bibliothèque

13 000
demandes de services d’information et de référence de la part des parlementaires et de leur personnel

6 500
demandes de recherches et d’analyses de la part des utilisateurs de la Bibliothèque

La Bibliothèque en quelques chiffres

3,8 millions
de consultations de la base de données historiques de la Bibliothèque concernant le Parlement

7 000
visiteurs dans les succursales de la Bibliothèque

353 500
personnes ont pris part aux visites guidées

43 500
demandes de renseignements à propos du Parlement de la part du public

52 000
articles de revues en ligne offerts aux utilisateurs de la Bibliothèque

13 000
demandes de services d’information et de référence de la part des parlementaires et de leur personnel

6 500
demandes de recherches et d’analyses de la part des utilisateurs de la Bibliothèque

Priorités stratégiques

Pleins feux sur le numérique, la sensibilisation, les talents et la qualité

Le plan stratégique de la Bibliothèque, l’Aperçu stratégique 2012-2017, établit les quatre priorités au cœur de toutes les initiatives visant à nous améliorer. En cette dernière année de mise en œuvre du plan, la Bibliothèque a continué de perfectionner ses systèmes pour créer une expérience utilisateur de grande qualité. Elle voulait notamment pouvoir communiquer avec les parlementaires où qu’ils travaillent et leur offrir davantage de ressources et de services en format électronique.

Priorité stratégique 1

Accroître la présence du numérique

La Bibliothèque comprend bien le travail du Parlement et, à la lumière de ce savoir, fournit des renseignements personnalisés et non partisans aux parlementaires et à leur personnel.

Les parlementaires ont de plus en plus besoin d’avoir accès facilement et rapidement à des ressources numériques pour obtenir l’information qu’ils recherchent, et ce, où qu’ils se trouvent – au Sénat, à la Chambre des communes, au bureau, sur la route ou à l’étranger.

Comme ce fut le cas au cours des exercices précédents, la prestation de services numériques est demeurée, en 2016-2017, au cœur de notre travail.

Un nouveau site Web

En 2016-2017, la Bibliothèque a entrepris le renouvellement de tout son contenu figurant sur le site Web du Parlement du Canada. Dans le cadre de ce projet pluriannuel, nous travaillons en étroite collaboration avec le Sénat et la Chambre des communes, afin de définir leurs besoins et leurs attentes. Nous procédons aussi à la migration du contenu de la Bibliothèque vers de nouvelles plateformes et architectures.

En ce qui concerne son contenu Web, la Bibliothèque a pour objectif d’offrir au public un accès à l’information moderne, simplifié et adapté aux appareils mobiles.

  • Une conception et une navigation semblables à celles des sites du Sénat et de la Chambre des communes ont été adoptées pour mettre à jour la page d’accueil de la Bibliothèque, qui donne accès aux publications de recherche, à des ressources historiques et à des renseignements sur la Bibliothèque.
  • Le lien Découvrez le Parlement mène à de l’information sur les rouages du Parlement et à des ressources pédagogiques, tandis que le lien Visitez le Parlement conduit aux renseignements nécessaires pour planifier une visite au Parlement.
Refonte de Parlinfo

Parlinfo, la base de données historiques de la Bibliothèque, permet aux Canadiens d’obtenir de l’information sur les personnes, les événements et les institutions qui ont façonné le Parlement depuis 1867.

En 2016-2017, la Bibliothèque a entrepris la refonte de Parlinfo afin d’améliorer l’expérience utilisateur, sans compromettre sa capacité de préserver et d'enrichir ses collections de renseignements historiques.

Très consulté, Parlinfo a enregistré 18,5 millions de visites en 2016-2017.

En 2016-2017, les utilisateurs du portail des Ressources parlementaires historiques canadiennes ont effectué plus de 681 000 recherches et consulté près de 3,8 millions de pages.

Accès aux ressources parlementaires historiques

En collaboration avec Canadiana.org, un organisme qui travaille à rendre le patrimoine culturel du Canada facilement accessible en ligne, la Bibliothèque du Parlement offre l’accès au portail des Ressources parlementaires historiques canadiennes, qui mène à une base de données interrogeable contenant les textes intégraux des débats et des journaux du Sénat et de la Chambre des communes depuis 1867.

En 2016-2017, la Bibliothèque a renouvelé son partenariat avec Canadiana.org, notamment dans le but de créer un outil automatisé pour repérer et corriger plusieurs fichiers du portail, afin d’offrir une meilleure expérience utilisateur et des résultats de recherche plus constants.

Ce partenariat porte aussi sur la numérisation de 147 volumes de projets de loi historiques remontant à 1974, en vue de les mettre en ligne ultérieurement.

Priorité stratégique 2

Écouter et mieux sensibiliser la clientèle

À la suite des élections fédérales tenues à la fin de 2015 et de la nomination de nouveaux sénateurs en 2016, la Bibliothèque a accueilli 225 nouveaux parlementaires et leur a procuré un appui alors qu’ils s’adaptaient à leurs nouvelles fonctions et que la nouvelle législature se mettait en place.

Afin de bien informer ces nouveaux parlementaires, nous avons rencontré le plus grand nombre possible d’entre eux dans le cadre du Programme des ambassadeurs de la Bibliothèque, dont nous avons fait la promotion tout au long de 2016-2017. Nous nous sommes aussi efforcés de fournir aux parlementaires des produits et des renseignements en temps utile et de la façon qui leur convenait le mieux.

Accueillir les nouveaux parlementaires

Le Programme des ambassadeurs de la Bibliothèque présente les produits et les services de la Bibliothèque aux sénateurs, aux députés et à leur personnel. En 2016-2017, les ambassadeurs ont tenu 53 rencontres personnelles avec des parlementaires, ce qui a permis de nouer des relations productives avec ces derniers.

En outre, nous avons diffusé une édition spéciale du Bulletin de la Bibliothèque à l’intention des sénateurs, et la Bibliothèque a communiqué avec les 27 nouveaux sénateurs nommés depuis le début de la 42e législature afin de leur faire connaître ses services.

Un dialogue fructueux avec les parlementaires

Comme toujours, le personnel de la Bibliothèque a tenu des réunions périodiques avec tous les présidents de comités et d’associations parlementaires. Des membres de l’équipe de haute direction de la Bibliothèque se sont aussi entretenus avec les présidents de comités et d’associations parlementaires pour connaître leurs attentes actuelles et futures à l’égard de la Bibliothèque. Ces rencontres ont permis d’assurer que les parlementaires comprennent les services offerts par la Bibliothèque et le rôle de ses analystes affectés aux comités et aux associations.

La Bibliothèque a aussi contribué au travail du Comité de liaison, du Conseil interparlementaire mixte et de leurs sous-comités. Ces organes ont tous de grandes responsabilités, la plupart liées au budget, à l’affectation de fonds et aux enjeux administratifs, qui assurent le bon fonctionnement des comités et des associations parlementaires.

Sensibilisation et formation

La Bibliothèque a tenu près de 140 séances d’information technique (orientation et formation) sur les ressources et les services qu’elle offre. La majorité de ces séances ont pris la forme de visites ou de formations en personne, signe que nos utilisateurs préfèrent avoir un lien direct avec notre personnel.

Les séances les plus prisées ont porté sur nos produits et services généraux, ainsi que sur la présentation de notre gamme d’applications mobiles.

Célébration du 150e anniversaire de la Confédération

Le 150e anniversaire de la Confédération a fait partie intégrante des collections et des activités de la Bibliothèque.

  • Nous avons lancé à l’intention des jeunes Canadiens un concours de rédaction de discours sous l’égide des présidents du Sénat et de la Chambre des communes. Les participants devaient répondre à la question suivante : « Que signifie le Parlement pour moi? » En tout, nous avons reçu 240 discours rédigés par de jeunes Canadiens âgés de 12 à 17 ans.
  • En 2016-2017, les visites guidées de l’édifice du Centre et de l’édifice de l’Est ont mis l’accent sur la Confédération et les 150 ans du Parlement canadien.
  • Nous avons présenté, dans la Bibliothèque principale, une nouvelle exposition interactive de documents prêtés par Bibliothèque et Archives Canada.
Des documents qui ont transformé le Canada

La Bibliothèque a monté la nouvelle exposition interactive Textes fondateurs : les mots qui ont façonné le Canada. Cette exposition a rassemblé à la Bibliothèque du Parlement certains des plus importants documents de l’histoire du Canada, dont l’Acte de l’Amérique du Nord britannique et la proclamation de la Loi constitutionnelle de 1982.

Priorité stratégique 3

Gérer les talents

Comme la demande pour ses services n’a cessé de croître, la Bibliothèque a fourni à ses employés les outils et les ressources nécessaires pour préserver leur haut niveau de savoir et d’expertise. Reconnaissant l’importance d’un milieu de travail sain et respectueux pour permettre aux employés d’atteindre leurs objectifs, la Bibliothèque a pris des mesures pour améliorer ses programmes à cet égard.

Gestion du rendement et planification de la relève

Dans le cadre de ses efforts échelonnés sur plusieurs années pour améliorer ses systèmes de planification des ressources, la Bibliothèque a revu son modèle de profils de compétences par poste, pour mieux aider les gestionnaires et les employés à comprendre ce qui est attendu de chacun.

Les gestionnaires et les employés pourront plus facilement cerner les besoins d’apprentissage, atteindre un rendement optimal et planifier efficacement la relève au moyen de ces profils actualisés, qui seront intégrés dans le système de planification des ressources humaines en cours d’implantation.

Nouvelle stratégie d’apprentissage

Pour pouvoir cerner les possibilités d’apprentissage les mieux adaptées à son milieu de travail, la Bibliothèque s’est dotée d’un cadre d’apprentissage axé sur ses activités. Une telle approche stratégique est essentielle pour une organisation fondée sur le savoir comme la nôtre, où chaque secteur de service s’appuie sur les connaissances de spécialistes pour concourir à l’accomplissement du mandat de la Bibliothèque.

Un milieu de travail respectueux et solidaire

Depuis plusieurs années, la Bibliothèque s’est efforcée de créer des outils et des services qui favorisent un milieu de travail sûr et respectueux.

En 2016-2017, elle a remanié sa Politique sur la santé et la sécurité au travail en y intégrant un volet sur la santé mentale, un premier pas pour reconnaître que la santé physique et la santé mentale sont deux aspects essentiels de la santé et de la sécurité au travail.

La Bibliothèque a invité Santé Canada à donner les cours « L’esprit au travail » à ses gestionnaires et employés. La Commission de la santé mentale du Canada a mis ces cours sur pied en partenariat avec, entre autres, des experts de l’Université de Calgary, de l’Université Mount Royal et de Husky Energy. La Bibliothèque propose aussi désormais une activité d’apprentissage pour prévenir le harcèlement dans un milieu axé sur le service à la clientèle.

Enfin, la Bibliothèque a consulté les gestionnaires au cours de l’établissement de la nouvelle priorité stratégique visant à favoriser un milieu de travail sain, qui fera partie du nouveau plan stratégique.

Priorité stratégique 4

Assurer la qualité des produits

La Bibliothèque occupe une position privilégiée pour fournir, par divers moyens de communication, des produits et des services modernes et non partisans aux parlementaires et aux Canadiens.

Nous avons continué de veiller à l’exactitude et à l’accessibilité de tous les produits de la Bibliothèque, qu’il s’agisse de documents et d’analyses de recherche sur des enjeux de politique publique ou de vidéos didactiques et d’infographies. Nos efforts ont notamment porté sur l’intégration de contenu visuel dans nos produits, de façon novatrice, afin de faciliter la compréhension de l’information fournie.

Des communications uniformes et exactes

L’uniformité du style de rédaction et de la mise en page est importante pour une organisation qui veut communiquer de façon claire au moyen de tous ses produits. À cette fin, la Bibliothèque a revu et mis à jour son guide de rédaction, qui a notamment été enrichi d’une section sur la production de cartes grâce à des systèmes d’information géographique en ligne, dont la Bibliothèque se sert pour créer des infographies interactives à l’intention des parlementaires.

La Bibliothèque publie tous ses documents dans les deux langues officielles (sauf dans le cas des documents demandés sur une base individuelle par un parlementaire, qui lui sont alors remis dans la langue de son choix), d’où l’importance de la qualité des traductions. Un service de concordance efficace garantit la fidélité et l’exactitude des traductions.

Pour répondre à la demande accrue de services de recherche, d’information et de référence, la Bibliothèque a réaffecté des ressources à ses services de révision, qui ont été élargis pour prendre en charge la concordance de plusieurs rapports volumineux de comités parlementaires. L’initiative a entraîné des gains d’efficacité en permettant de libérer les analystes de la Bibliothèque qui ont eu davantage de temps pour se consacrer à leur travail auprès des comités auxquels ils sont affectés ou pour répondre aux demandes individuelles des parlementaires.

Informer à l’aide de graphiques interactifs

En 2016-2017, la Bibliothèque a amélioré la présentation de l’information par la création et la mise en ligne de graphiques interactifs. Les parlementaires ont ainsi facilement accès à des données essentielles et ils peuvent examiner l’information plus en détail. La populaire série sur le commerce et l’investissement de la Bibliothèque en est un bon exemple.

Réorganiser les collections de la Bibliothèque

En 2016-2017, la Bibliothèque a passé en revue sa politique et ses méthodes d’acquisition et de gestion des collections pour s’assurer qu’elles répondent toujours aux besoins des parlementaires tout en offrant le meilleur rendement sur le capital investi.

Nous avons continué de privilégier les abonnements numériques par rapport aux publications imprimées. Dans ce contexte, nous avons élargi l’accès à des ressources juridiques commerciales en ligne et rationalisé les abonnements aux journaux. Nous avons constaté une hausse considérable – soit 28 % – de l’utilisation de nos bases de données de recherche électroniques par rapport à l’exercice précédent.

Autres priorités

Tout en se concentrant sur ses quatre priorités stratégiques, la Bibliothèque s’est aussi employée à atteindre des résultats dans d’autres domaines prioritaires. La Bibliothèque a notamment envisagé ses perspectives d’avenir afin d’établir son nouveau plan stratégique. Elle a également pris des mesures à l’égard de certains aspects essentiels de ses activités, de façon à pouvoir répondre aux besoins actuels et futurs.

Un nouveau plan stratégique

Le plan stratégique de la Bibliothèque, l’Aperçu stratégique 2012-2017, guide l’équipe de direction depuis sa publication en 2012 et constitue l’élément central autour duquel s’articulent la planification des secteurs de service, l’affectation des ressources et les autres activités de la Bibliothèque.

À l’automne 2016, la Bibliothèque a commencé à cerner les enjeux futurs, les possibilités et les priorités stratégiques sur lesquels appuyer son nouveau plan stratégique, l’Aperçu stratégique 2017-2022, que la bibliothécaire parlementaire a présenté aux présidents du Sénat et de la Chambre des communes au début de l’exercice 2017-2018.

Une meilleure gestion des documents

En 2016-2017, la Bibliothèque a poursuivi la rationalisation de ses processus de gestion des documents. Le personnel a procédé à une migration à grande échelle des documents et des dossiers de la Bibliothèque, des anciens systèmes vers le dépôt institutionnel.

Notons que l’équipe de gestion des documents a traité plus de 300 demandes – soit un bond de plus de 30 % par rapport à l’exercice précédent – provenant du personnel de la Bibliothèque et visant à obtenir des directives et de la formation en vue de simplifier la gestion des dossiers et des renseignements dans le dépôt institutionnel. Cette hausse est encourageante, car elle signifie que les membres du personnel sont plus conscients de l’importance d’une bonne gestion des documents et du fait qu’ils peuvent s’appuyer sur le savoir-faire d’une équipe spécialisée à cet égard.

Un environnement sûr

Depuis la fusillade sur la Colline du Parlement en octobre 2014, la Bibliothèque a contribué à l’implantation de plusieurs nouveaux protocoles de sécurité. En 2016-2017, elle a continué de superviser les opérations de contrôle et de vérification des sacs au 90, rue Wellington et a facilité, en partenariat avec la Chambre des communes et le Service de protection parlementaire, la mise en œuvre de l’initiative visant à équiper les guides de radios.

En collaboration avec la Chambre des communes, nous avons aussi intégré de grands changements, comme la prise d’empreintes numériques, dans le processus de vérification des employés pour l’obtention d’une autorisation de sécurité. Ces changements sont conformes aux processus en place dans la fonction publique.

Mise en œuvre de Phénix

En 2016-2017, la Bibliothèque a mis en place le nouveau système de paye Phénix. Même si le système connaît encore des difficultés, la Bibliothèque s’est assurée que ses employés reçoivent leur paye au moment requis et avec le moins de perturbations possible.

Services

Appuyer les parlementaires, renseigner les Canadiens

En 2016-2017, les services de la Bibliothèque ont été très sollicités. Avec l’arrivée de 225 nouveaux parlementaires depuis le début de la 42e législature, la demande de services de recherche, d’information et de référence a bondi de 25 %. La Bibliothèque appuie les parlementaires sur une base individuelle ou en tant que membres de comités, d’associations et de délégations parlementaires.

Demandes de services de recherche et d’analyse, et d’information et de référence, par groupe d’utilisateurs, 2016-2017
Groupes d’utilisateurs Recherche et analyse* Information et référence**
Parlementaires et leur personnel (y compris le personnel de circonscription) 1 980 12 621
Sénateurs 403 1 981
Députés 1 577 10 640
Comités, associations et délégations parlementaires 4 486 233
Comités du Sénat 779 40
Comités de la Chambre des communes 1 509 44
Comités mixtes 1 727
Associations et délégations 471 149
Employés du Sénat, de la Chambre des communes et de la Bibliothèque du Parlement 5 129
Grand public 43 427
Autres utilisateurs autorisés*** 57 2 593
Total 6 523 64 003

* Des séances d’information en personne, des notes de recherche, de brefs documents d’information et des études de fond sont fournis à la demande de parlementaires individuels et du gouverneur général, ainsi que de comités, d’associations et de délégations parlementaires (exposés oraux, analyses approfondies d’enjeux politiques ou de projets de loi, analyses comparatives et interprétatives, analyses statistiques, notes d’information, notes d’allocution, monographies de pays, plans de travail, projets de lettres, projets de communiqués et projets de rapports de comité et d’association).

** Répondre à une demande d’information consiste à fournir en temps utile des éléments d’information, des vérifications de faits, les résultats de recherches d’information personnalisées ou des copies d’articles d’actualité, de publications officielles ou d’autres documents (recherches d’information, information bibliographique, références justificatives, conseils et orientation relatifs aux produits et services de la Bibliothèque du Parlement, et diffusion).

*** Parmi les autres utilisateurs autorisés des services de recherche et d’analyse, on compte le gouverneur général, les hauts fonctionnaires du Parlement et, dans une certaine mesure, le personnel de recherche des caucus. Au nombre des autres utilisateurs admissibles aux services d’information et de référence, se trouvent le gouverneur général, le Cabinet du premier ministre, le Bureau du Conseil privé, les conseillers privés et les ex-parlementaires, le personnel de recherche des caucus, les membres de la Tribune de la presse parlementaire, les membres d’autres parlements et législatures, les bibliothèques législatives et des organismes de recherche ainsi que les employés parlementaires.

Services de recherche et d’analyse, et d’information et de référence

La Bibliothèque a répondu à des demandes de services de recherche, d’information et de référence, visant à vérifier des faits, à recueillir des statistiques et à trouver des documents et d’autres renseignements. Ces services ont été fournis en personne, par téléphone ou en ligne, selon ce qui convenait le mieux aux utilisateurs.

Nous avons aussi mis à profit les médias sociaux pour diffuser en temps utile des renseignements dignes de foi sur des questions d’actualité ou sur nos produits et services.

Une infographie tirée, à titre d’exemple, de la publication de la Bibliothèque du Parlement intitulée Les systèmes électoraux et la réforme électorale au Canada et à l’étranger : aperçu  montre le processus suivi dans le système électoral fondé sur le vote unique transférable.
Une demande accrue de services

Il ne faisait aucun doute pour la Bibliothèque que ses services allaient être davantage sollicités durant la 42e législature du Canada, avec l’arrivée de 27 nouveaux sénateurs et de 198 députés élus pour la première fois au Parlement. La demande accrue de services a aussi découlé de projets complexes de grande ampleur, comme les travaux des comités concernant la réforme électorale, pour lesquels la Bibliothèque a dû utiliser des méthodes et des outils novateurs. Par exemple, des supports visuels ont été créés pour aider à diffuser l’analyse des divers systèmes électoraux réalisée dans la publication de la Bibliothèque Les systèmes électoraux et la réforme électorale au Canada et à l’étranger : aperçu. Ces éléments visuels ont également été mis à profit dans les trousses préparées à l’intention des parlementaires afin qu’ils organisent, dans leur circonscription, des assemblées publiques sur la réforme électorale.

  • Nos analystes ont répondu à 1 980 demandes de recherche et d’analyse provenant de parlementaires et de leur personnel.
  • Nos bibliothécaires de référence et nos techniciens en bibliothéconomie ont répondu à 12 621 demandes de services provenant de parlementaires et de leur personnel.
  • Nos agents d’information ont répondu à 43 427 demandes de renseignements du grand public.
Publications de recherche

La Bibliothèque a produit un large éventail de publications de recherche en ligne pour appuyer les parlementaires, ainsi que les comités et associations parlementaires, en leur procurant en temps utile des analyses fiables sur des questions importantes, des mesures législatives et de grands dossiers d’intérêt public.

Nos publications non partisanes traitent de questions d’actualité et de nouveaux enjeux qui présentent un intérêt dans le contexte du travail effectué au Parlement et dans les circonscriptions.

Nombre de publications, 2016-2017

31

résumés législatifs

Documents expliquant en langage simple l’objectif et l’historique des projets de loi d’initiative gouvernementale ou parlementaire

34

Notes de la Colline

Aperçus concis de dossiers d’actualité et d’enjeux émergents qui intéressent de près les parlementaires

14

Études générales et En bref

Analyses approfondies de questions stratégiques, et courts rapports sur des questions d’actualité, renfermant des liens vers des documents de fond sur le même sujet

59

profils de la série sur le commerce et investissement

Renseignements sur les liens commerciaux du Canada avec d’autres pays

Demande accrue pour la cartographie par SIG

À l’aide de la cartographie par système d’information géographique (SIG), la Bibliothèque crée, à l’intention des parlementaires, des supports visuels interactifs, riches en contenu et faciles à comprendre. Les cartes produites par SIG sont utilisées dans les publications de recherche de la Bibliothèque et peuvent aussi être préparées sur demande en vue d’être intégrées dans des rapports de comités et d’associations parlementaires.

La cartographie par SIG s’est avérée particulièrement utile pour répondre aux demandes des parlementaires désireux d’obtenir des informations sur une base nationale, régionale ou provinciale ou, encore, à l’échelle des circonscriptions sur des sujets aussi divers que les parcs éoliens, les pipelines, l’emplacement des tours de téléphonie cellulaire et la gestion de l’offre.

La carte « le vote dans le monde » indique le type de système électoral et le taux de participation pour la plupart des assemblées législatives nationales.
Publications de recherche sur Twitter

On a constaté, en 2016-2017, une hausse du nombre d’abonnés aux comptes Twitter des publications de recherche de la Bibliothèque – @BdPRecherche et @LoPResearch –, qui aident les parlementaires et leur personnel à rester au fait des travaux de recherche de cette dernière. La version révisée de la carte intitulée « Le vote dans le monde » et notre carte sur l’évolution des tendances en matière d’immigration au Canada de 1911 à 2011 sont au nombre de nos gazouillis les plus partagés.

Accès facile aux ressources

Grâce aux guides thématiques, les parlementaires et leur personnel peuvent consulter des ressources fiables et faisant autorité, organisées et préparées par la Bibliothèque, sur des sujets précis. Ces guides fournissent de l’information sur les collections de la Bibliothèque ainsi que des liens directs vers des ouvrages, des sites Web et des bases de données.

La Bibliothèque choisit les thèmes en fonction des sources d’interrogation les plus fréquentes des parlementaires, par exemple l’accès à l’information, la citoyenneté et l’immigration, ainsi que l’assurance-emploi et les avantages sociaux. En 2016-2017, la Bibliothèque a constaté une consultation accrue de tous les guides thématiques, signe qu’elle doit, comme elle envisage de le faire, élargir son offre.

Préparatifs en vue de la fermeture de l’édifice du Centre

Dans les prochaines années, l’édifice du Centre sera fermé pour être rénové. Compte tenu de la proximité des travaux prévus, la Bibliothèque principale sera aussi fermée pendant toute la durée de ceux-ci. En prévision de cette fermeture, la Bibliothèque fait le nécessaire afin de demeurer prête à servir les utilisateurs, en s’appuyant sur ses efforts constants pour moderniser son service de référence en personne.

En 2016-2017, plusieurs projets menés en collaboration avec des partenaires parlementaires et ministériels sont entrés dans la phase de planification, dont un vaste projet de déménagement des collections physiques de la Bibliothèque. Grâce à ces projets, qui comprennent le réaménagement de locaux d’entreposage externes, la Bibliothèque pourra conserver et gérer ses collections de façon sécuritaire et s’assurer que sa clientèle a toujours accès aux documents pendant que la Bibliothèque principale est fermée.

La Bibliothèque a aussi ouvert une nouvelle succursale au 180, rue Wellington et a consacré beaucoup d’efforts à planifier et à préparer le réaménagement des points de service du 125, rue Sparks et de l’édifice de la Confédération. À la suite de ces rénovations, les parlementaires et leur personnel auront à leur disposition des succursales modernes, munies des dernières technologies, de salles de réunion polyvalentes et de murs multimédias informatifs, où ils pourront travailler, collaborer ou consulter le personnel de la Bibliothèque.

Ouverture de la succursale Wellington

En janvier 2016, la Bibliothèque a ouvert une nouvelle succursale au 180, rue Wellington. Située au cœur de cet édifice fraîchement rénové où sont relogés les bureaux de députés pendant les longs travaux de rénovation des édifices du Parlement, cette succursale témoigne du nouveau modèle de services de la Bibliothèque, qui vise à aller au-devant des utilisateurs et à créer des espaces invitants.

Appui aux comités et aux associations

L’équipe d’experts de la Bibliothèque fournit aux comités et aux associations parlementaires du Sénat et de la Chambre des communes des services de recherche et d’analyse confidentiels et non partisans dans une foule de domaines.

Pour soutenir les travaux des comités, les analystes affectés à ces derniers effectuent des recherches et des analyses, préparent des synthèses de documents et fournissent de l’information fiable, neutre et faisant autorité.

Appui aux comités parlementaires

Les analystes de la Bibliothèque affectés auprès des comités parlementaires leur ont procuré un soutien constant en assumant les responsabilités suivantes :

  • préparer des études générales et des plans de travail;
  • fournir des documents d’information et des suggestions de questions pour les réunions des comités;
  • effectuer l’analyse et la synthèse des témoignages;
  • rédiger des rapports de comités;
  • donner des conseils aux présidents et aux membres des comités;
  • assurer un soutien en matière de recherche durant tout le cycle financier du budget fédéral.

Des analystes ont été affectés à plus de 50 comités du Sénat et de la Chambre des communes, ainsi qu’auprès des 13 associations parlementaires reconnues. Ils ont répondu à 2 288 demandes de recherche des comités parlementaires et à 471 demandes de la part d’associations et de délégations.

Les analystes affectés au Comité mixte permanent d’examen de la réglementation ont mené à bien 1 727 projets.

Services de recherche appuyant les activités internationales

La Bibliothèque a affecté des analystes à toutes les associations parlementaires pour leur fournir un soutien continu et accompagner les délégations lors de réunions internationales. Nos analystes et bibliothécaires ont préparé ce qui suit :

  • un suivi des médias adapté aux besoins;
  • des études générales;
  • des projets de résolutions et de modifications pour les assemblées interparlementaires;
  • des cahiers d’information et des notes d’allocution;
  • des rapports de délégation;
  • des programmes pour les réunions et les conférences internationales.
Éclairer la prise de décisions par de meilleurs supports visuels

En 2016-2017, la Bibliothèque a élargi sa gamme de services infographiques et a produit de nombreux éléments visuels pour ses publications de recherche. Par exemple, des infographies ont été utilisées pour expliquer les divers systèmes électoraux examinés par le Comité sur la réforme électorale. Le fait que d’autres organismes gouvernementaux ont demandé à la Bibliothèque s’ils pouvaient intégrer ces éléments visuels dans leurs produits atteste de leur efficacité.

Tenir les parlementaires informés

La Bibliothèque joue un rôle central pour aider les parlementaires et leur personnel à rester bien au fait de l’actualité.

Grâce à son équipe d’experts et à ses différents outils, la Bibliothèque a diffusé les nouvelles de l’heure au Canada et sur la scène internationale sur différents supports, dont un grand nombre étaient compatibles avec les appareils mobiles.

Publications sur l’actualité offertes par la Bibliothèque

Les experts du suivi des médias de la Bibliothèque ont produit des compilations de documents et d’articles sur l’actualité. Voici les résultats obtenus en quelques chiffres :

204

numéros de Quorum

Compilation quotidienne des principales nouvelles au Canada

50

numéros de Quorum – Nouvelles du monde

Compilation hebdomadaire des principales nouvelles du monde entier

439

abonnés à InfoMedia

Outil de veille des médias offrant un accès en texte intégral à des sources de nouvelles canadiennes et internationales

28

numéros de Radar

Recueil de rapports, d’articles et d’autres documents sur des questions intéressant les parlementaires

Promouvoir les applis de la Bibliothèque

Après avoir fait la promotion de la série d’applications qu’elle offre aux parlementaires, la Bibliothèque a constaté une hausse de 51 % par rapport à l’exercice précédent des consultations de sa page intranet donnant accès aux populaires applications suivantes :

  • Press Reader, un portail qui permet de consulter, sur ordinateur de bureau ou appareil mobile, plus de 6 000 journaux et revues.
  • Quorum, une compilation quotidienne des principales nouvelles.
  • Zinio for Libraries, une application qui donne accès à plus de 30 revues numériques portant sur l’actualité, les affaires, les sciences et la technologie, et les sciences sociales.
Préserver le patrimoine documentaire du Parlement

La Bibliothèque consacre beaucoup de ressources à la préservation de ses collections à l’intention des générations futures tout en s’assurant que les parlementaires et les Canadiens ont le meilleur accès possible au patrimoine documentaire du Parlement.

Le patrimoine documentaire dans la twittosphère

Nos comptes Twitter @BdPInformation et @LoPInformation, qui mettent en lumière les personnalités et les événements ayant façonné le Parlement du Canada depuis 1867, ont maintenant franchi le cap du millier d’abonnés.

Parmi les 250 gazouillis publiés en 2016-2017, la série qui a retenu le plus l’attention est celle intitulée Trésors de la Bibliothèque du Parlement, qui présentait certains documents rares et d’importance historique de notre collection.

Pour ces gazouillis, nous tirons notre information de Parlinfo, des débats historiques puisés dans le portail public des Ressources parlementaires historiques canadiennes et des ouvrages de notre collection.

Documents parlementaires

La Bibliothèque a poursuivi la numérisation des documents parlementaires pour qu’ils soient accessibles plus facilement et efficacement. En 2016-2017, 1 367 documents parlementaires ont été ajoutés au catalogue en ligne mis à la disposition des utilisateurs parlementaires.

De plus, la Bibliothèque a appliqué sa taxinomie des sujets à chaque document parlementaire, ce qui signifie qu’un utilisateur peut désormais s’abonner à un fil de sujet et être averti dès qu’un document portant sur ce sujet est ajouté au catalogue. Elle peut aussi, grâce à cette méthode, ajouter les nouveaux documents parlementaires à la page « Exploration par sujet » de son site intranet et permettre ainsi aux parlementaires de trouver eux-mêmes ce qu’ils cherchent.

Numérisation de l’ouvrage
The Birds of America

La numérisation des 435 illustrations exceptionnelles ornant les pages de The Birds of America, chef-d’œuvre historique de John James Audubon, et l’un des joyaux de la collection de la Bibliothèque, dont l’exemplaire appartenait personnellement à l’auteur, permettra de garder accessibles ces images pendant la rénovation de l’édifice du Centre, qui s’échelonnera sur plusieurs années.

L’édition en format de papier Double Elephant de cet ouvrage sera conservée dans nos locaux d’entreposage, à l’extérieur de la Cité parlementaire, le temps des rénovations. En août 2016, la Bibliothèque a terminé la première phase du projet visant à rendre accessibles des reproductions numérisées – et propres à la recherche – de ces images.

Renseigner les Canadiens au sujet du Parlement

En 2016-2017, la Bibliothèque a continué d’offrir des visites de l’édifice du Centre et de l’édifice de l’Est, ainsi que des services d’interprétation du patrimoine pour l’observatoire de la Tour de la Paix et la Chapelle du Souvenir. La Bibliothèque a aussi continué de planifier l’adaptation des programmes publics qu’elle gère au nom du Parlement, en prévision de la fermeture de l’édifice du Centre.

Donner de l’information claire sur nos programmes

La Bibliothèque a créé et lancé une campagne de promotion nationale par l’entremise de Facebook, YouTube et Google AdWords afin d’atteindre certains publics cibles. L’intention était de mieux faire connaître les ressources, les produits et les services qu’offre le Parlement et d’encourager les gens à s’en servir.

L’achalandage accru enregistré sur certains de nos sites en 2016-2017 témoigne d’une campagne réussie :

  • quelque 5 000 nouveaux abonnés à la page Facebook Connexion jeunesse de la Bibliothèque, pour un total d’environ 24 000 abonnés;
  • plus de 110 000 visionnements sur la chaîne YouTube PARLjeunes;
  • un total de près de 550 000 et de 350 000 consultations respectivement pour Notre pays, notre Parlement et Une histoire à découvrir – Les Canadiens et leur système de gouvernement, deux ressources phares de la Bibliothèque.

Des séances d’information Parlement 101 ont été tenues afin de renseigner des professeurs et des étudiants d’Iqaluit, au Nunavut, sur les ressources et les programmes de la Bibliothèque. Cet atelier a été suivi par 30 futurs enseignants du Collège de l’Arctique du Nunavut et 50 élèves de l’école secondaire Inuksuk.

Mobiliser les jeunes Canadiens

Près de 360 jeunes ont présenté leur candidature au Programme des guides parlementaires de la Bibliothèque en 2016-2017. Ce programme d’emplois d’été offre aux étudiants bilingues l’occasion de travailler au cœur de la démocratie canadienne et de perfectionner leur capacité de parler en public et leurs compétences dans leur deuxième langue officielle.

Cette année, la Bibliothèque a embauché 40 étudiants universitaires venant de sept provinces. Elle a également retenu les services de neuf anciens guides parlementaires pour donner des visites dans l’édifice de l’Est.

Visites – édifice du Centre

334 400
visiteurs

dont
58 000
étudiants et
enseignants

Faits saillants – Visites guidées de la Bibliothèque

Visites de l’édifice du Centre – Plus de 334 400 visiteurs ont pu découvrir les personnalités marquantes, l’histoire, les fonctions, l’art et l’architecture du Parlement, dont environ 58 000 étudiants et enseignants.

Visites de l’édifice de l’Est – Durant la période estivale (de juillet à septembre 2016), plus de 18 400 visiteurs ont exploré quatre salles patrimoniales ayant été restaurées pour retrouver l’aspect qu’elles avaient en 1872.

Visites de l’observatoire de la Tour de la Paix et de la Chapelle du Souvenir – Poursuivant l’initiative lancée l’année précédente, la Bibliothèque a distribué des billets pour les visites autonomes de l’observatoire de la Tour de la Paix et de la Chapelle du Souvenir. Des guides parlementaires ont offert des services d’interprétation gratuits et informels mettant en lumière les contributions militaires du Canada ainsi que les Livres du Souvenir, qui commémorent les combattants ayant sacrifié leur vie pour leur pays.

Nouvelles ressources Web

La Bibliothèque a créé une nouvelle ressource Web adaptée aux appareils mobiles : Le Parlement en bref. Cet outil donne un aperçu du fonctionnement du Sénat et de la Chambre des communes, ainsi que de l’art et de l’architecture qui caractérisent l’édifice du Centre.

La Bibliothèque a également lancé un nouveau site Web amélioré pour la Boutique du Parlement, qui présente des centaines de produits à acheter sur place ou par courriel. En 2016-2017, la boutique a proposé 70 nouveaux produits et a augmenté ses ventes de 20 %.

Planification à long terme des programmes éducatifs destinés au public

La fermeture de l’édifice du Centre durant plusieurs années aura un impact sur tous les programmes de services aux visiteurs de la Bibliothèque. En 2016-2017, la Bibliothèque a poursuivi son travail de planification afin de réorienter et de modifier ses programmes pour que le public puisse, tout au long des travaux, continuer de communiquer avec le Parlement et de le visiter, sur place et grâce à diverses plateformes en ligne.

En collaboration avec plusieurs partenaires, nous avons validé les besoins et l’aménagement nécessaires pour accueillir les visiteurs dans le Centre de conférences du gouvernement et l’édifice de l’Ouest, où seront temporairement relogées la salle du Sénat et la Chambre des communes, respectivement. Ainsi, l’accès du public au Parlement, y compris par des visites guidées de ces deux nouveaux espaces et de l’édifice de l’Est, sera maintenu pendant la fermeture de l’édifice du Centre.

La Bibliothèque a également travaillé de concert avec ses partenaires dans le cadre des travaux de construction du Centre d’accueil des visiteurs sur la Colline du Parlement.

Appui au travail du poète officiel du Parlement

Les législateurs fédéraux ont créé le poste de poète officiel en 2001 pour attirer l’attention des Canadiens sur la poésie écrite ou orale et pour promouvoir l’importance de la littérature, de la culture et de la langue dans la société canadienne. En 2016-2017, la Bibliothèque a continué d’appuyer le travail du poète officiel du Parlement, George Elliott Clarke. C’est en janvier 2016 que M. Clarke, éminent poète, dramaturge et écrivain canadien, a été nommé à ce poste.

Célébrer 20 années de contributions à l’enseignement

L’automne 2016 a marqué un jalon important pour le Forum des enseignantes et des enseignants sur la démocratie parlementaire canadienne, qui en était à sa 20e édition. Ce programme intensif de perfectionnement professionnel permet à 85 enseignants exceptionnels de partout au Canada de connaître de l’intérieur les rouages du Parlement, afin de les aider à transmettre ce savoir à leurs élèves.

Les enseignants participants ont eu l’occasion d’entendre Jean Augustine, la première femme noire élue au Parlement, ainsi que de rencontrer le gouverneur général et le premier ministre.

Rapport du directeur parlementaire du budget

Le Bureau du directeur parlementaire du budget fournit des analyses économiques et financières aux parlementaires et aux comités des deux chambres du Parlement. En 2016-2017, le directeur parlementaire du budget (DPB) a continué de fournir des analyses aux parlementaires dans le but de les aider à remplir leurs fonctions constitutionnelles et d’amener le gouvernement à rendre des comptes.

Production d’analyses à l’appui du Parlement

En 2016-2017, le DPB a publié 33 rapports présentant des analyses économiques et financières, notamment des évaluations des coûts, à l’intention du Sénat et de la Chambre des communes.

Les rapports périodiques du DPB, y compris les perspectives économiques et financières semestrielles, les analyses du budget principal et du budget supplémentaire des dépenses et le rapport annuel sur la viabilité financière, donnent un bon aperçu du contexte économique et financier aux parlementaires. Les rapports thématiques du DPB, qui sont rédigés à la demande des parlementaires ou des comités, ainsi qu'à l’initiative du DPB même, permettent de mieux comprendre les projets de loi, les propositions de politiques et des domaines relevant des pouvoirs publics. Au moment de la publication de ses rapports au cours de l’exercice 2016-2017, le DPB a tenu, de manière générale, des séances d’information ouvertes aux parlementaires et à leur équipe ou, sur demande, des rencontres individuelles.

Les rapports du DPB sont souvent utilisés comme documents de référence dans les débats et les délibérations des comités. En 2016-2017, le DPB et son équipe ont comparu 11 fois devant des comités parlementaires : six fois devant des comités permanents du Sénat et cinq fois devant des comités permanents de la Chambre des communes.

Un accès à l’information qui demeure difficile

Depuis 2008, le DPB éprouve des difficultés à avoir accès à l’information du gouvernement dont il a besoin pour remplir son mandat. Toutefois, en 2016-2017, le DPB a remarqué une certaine amélioration à ce chapitre comparativement à l’exercice précédent : sur les 65 demandes présentées par le DPB, les renseignements requis ont été obtenus dans 59 dossiers.

Deux des six demandes restantes ont été abandonnées par le DPB. Dans deux autres dossiers, un ministère a refusé de fournir les renseignements demandés, car il s’agissait de versions provisoires contenant des renseignements classifiés et sensibles sur le plan commercial. Dans les deux autres cas, les ministères concernés ont refusé de fournir les renseignements, au motif qu’il s’agissait de renseignements confidentiels du Conseil privé de la Reine pour le Canada. Cependant, aucune de ces raisons n’est entièrement fondée aux termes de la Loi sur le Parlement du Canada.

Ces cas sont préoccupants. Le DPB continue de travailler avec le gouvernement et les parlementaires pour s’assurer qu’il a accès à toute l’information requise pour remplir son mandat.

Réformes au Bureau du directeur parlementaire du budget

À la fin de l’exercice 2016-2017, le Parlement étudiait des modifications législatives qui auraient pour effet de faire relever le DPB directement du Parlement au lieu de la Bibliothèque. La Loi no 1 d’exécution du budget de 2017, qui contenait les modifications en question à la Loi sur le Parlement du Canada, a reçu depuis la sanction royale.

Le gouverneur en conseil ayant proclamé l’entrée en vigueur des dispositions pertinentes, le Bureau du DPB fonctionnera comme une entité distincte, dotée d’un mandat modifié qui comprendra un droit de recours au Parlement dans les cas où on lui refusera l’accès à l’information. Le texte de loi prévoit aussi que le DPB et le bibliothécaire parlementaire doivent prendre toute mesure raisonnable pour coopérer afin d’éviter le double emploi des ressources et des services fournis aux comités parlementaires et aux sénateurs et députés.

À propos de la Bibliothèque

Vision

Constituer pour le Parlement une source sûre et privilégiée d’information et de savoir.

Mission

La Bibliothèque du Parlement contribue à la démocratie parlementaire canadienne en créant, en gérant et en diffusant pour le Parlement une information et des connaissances sûres, pertinentes et faisant autorité.

Résultat stratégique

Un Parlement informé et accessible.

La structure de la Bibliothèque
Les présidents du Sénat et de la Chambre des communes

La Loi sur le Parlement du Canada place la Bibliothèque du Parlement sous leur autorité.

Le Comité mixte permanent de la Bibliothèque du Parlement

Composé de sénateurs et de députés, il a pour mandat de conseiller les présidents en ce qui concerne le fonctionnement de la Bibliothèque.

BIBLIOTHÈQUE DU PARLEMENT
La bibliothécaire parlementaire

Assure la direction et la gestion de la Bibliothèque, a rang d’administrateur général de ministère et relève des deux présidents.

Le Service d’information et de recherche parlementaires

Fournit aux parlementaires des services de nouvelles, de référence, de recherche et d’analyse, et supervise les programmes éducatifs destinés au public, ainsi que les colloques pour les parlementaires et leur personnel. Ce secteur de service est également responsable du Programme du poète officiel du Parlement.

Le directeur parlementaire du budget

Fournit au Parlement, de façon indépendante, des analyses sur la situation financière du pays, les prévisions budgétaires du gouvernement et les tendances de l’économie nationale.

Le Service de ressources d’information et de documentation

Constitue, gère et préserve les ressources et les collections de la Bibliothèque et optimise l’accès à celles-ci; collige et diffuse de l’information historique sur le Parlement et les parlementaires.

Les Services de soutien des affaires

Fournissent un appui et des services administratifs à la Bibliothèque du Parlement.

Ce que nous faisons

La Bibliothèque du Parlement s’acquitte de cinq grandes responsabilités :

  1. Fournir des services de recherche et d’analyse personnalisés aux parlementaires et à leur personnel.
  2. Donner aux parlementaires ainsi qu’aux comités et aux associations parlementaires l’information qui leur est nécessaire pour examiner les questions de l’heure, étudier les projets de loi et demander des comptes au gouvernement.
  3. Préserver le patrimoine documentaire du Parlement et assurer l’accès à ses collections.
  4. Tenir les parlementaires informés et au fait de l’actualité, et leur communiquer des nouvelles et de l’information susceptibles de les intéresser.
  5. Aider les parlementaires à renseigner les Canadiens sur le Parlement, son rôle et ses traditions, et sur les personnages et les événements qui l’ont façonné depuis 1867.
Ceux que nous servons
  1. Les parlementaires et leur personnel
  2. Les comités et les associations parlementaires
  3. Les organisations qui appuient le travail du Parlement
  4. La population canadienne, au nom des parlementaires

Parlementaires servis par la
Bibliothèque du Parlement*

105      Sénateurs

338**  Députés

443      Total

Sénateurs
105

Députés
338**

Total
443

* Ces chiffres peuvent varier d’un exercice à l’autre en raison du départ de sénateurs ou de députés.

** À la 42e législature, le nombre de députés a augmenté pour passer à 338.

Comités* et associations servis par la
Bibliothèque du Parlement

17  Comités du Sénat

30  Comités de la
       Chambre des communes

4    Comités mixtes

51  Total

13  Associations parlementaires

Comités du Sénat
17

Comités de la
Chambre des communes
30

Comités mixtes
4

Total
51

Associations
parlementaires
13

* Sont inclus les comités spéciaux et les sous-comités autres que ceux qui étudient le programme et la procédure.

Information financière

Budget de la Bibliothèque du Parlement, 2016-2017

Dépenses Dépenses prévues Crédits autorisés Dépenses réelles
  $ $ ETP** $
Salaires et traitements* 35 243 159 34 640 769 330 35 134 372
Activités 7 828 080 7 828 080 7 307 296
Total 43 071 239 42 468 849 330 42 441 668

* Le montant comprend les contributions aux régimes d’avantages sociaux des employés.

** Équivalents temps plein. Ne comprend pas les guides et les étudiants.

Consulter les états financiers vérifiés Version PDF 428 ko, 23 pages

Évolution des dépenses de la Bibliothèque du Parlement
(en millions de dollars)

Haut de page