Passer au contenu

Casse-tête parlementaire Du projet à la loi Le parlement à l'oeuvre Canada/États-Unis Seriez-vous p.m. ?

Avez-vous l’étoffe d’un premier ministre du Canada?

Pour être le premier ministre du Canada, il faut en quelque sorte occuper quatre postes, être à la fois chef du gouvernement, chef de votre parti politique, chef du Cabinet et député. Croyez-vous que vous possédez les qualités nécessaires pour compter parmi ces rares personnes qui ont contribué de façon importante à façonner l’avenir du Canada? Pourriez-vous être le premier ministre du Canada?

Choisissez votre propre voie pour tenter de devenir premier ministre du Canada. Avant d’entreprendre le parcours, décidez de la couleur de votre parti politique.


Mise en candidature

LA SITUATION

Vous êtes membre d’un parti politique depuis un certain temps. Vous avez payé vos droits d’adhésion, fait d’innombrables heures de bénévolat et même fait des dons d’argent pour appuyer le parti. Vos efforts ne sont pas passés inaperçus; on a proposé votre candidature pour représenter le parti dans la circonscription de Votreville.

LA QUESTION

Acceptez-vous la mise en candidature ou la refusez-vous poliment?

VOTRE RÉPONSE

Vous acceptez la mise en candidature.
Lors de l’assemblée de mise en candidature de votre parti, vous êtes le candidat retenu pour représenter la circonscription de Votreville. Vous serez un candidat officiel dans la prochaine élection fédérale.

Vous refusez la mise en candidature.
À ce moment de votre vie, vous n’avez ni le temps, ni l’énergie, ni la passion nécessaires pour vous présenter à une élection. Ne voulant pas accepter la mise en candidature sans pouvoir vous dévouer pleinement à cette tâche, vous refusez poliment.
[Fin du parcours]


Être candidat au poste de député

LA SITUATION

Comme tous les autres candidats, vous êtes invité à un débat, mais vous ne savez pas combien de vos adversaires y participeront.

LA QUESTION

Participez-vous au débat?

VOTRE RÉPONSE

Vous y participez.
Peu de candidats participent au débat, mais de nombreux médias locaux y assistent. Vos réponses sont convaincantes et votre solide prestation fait la une du journal local.
Par suite du débat, votre parti et vous gagnez en popularité.

Vous déclinez l’invitation.
Tous les autres candidats participent au débat. Puisque vous êtes absent, certains électeurs pensent que vous évitez les questions difficiles.
Par suite du débat, votre parti et vous perdez en popularité.


Être candidat au poste de député

LA SITUATION

Votre parti vous propose de faire du porte-à-porte pour mieux faire connaître le programme du parti et en faire comprendre l’importance.

LA QUESTION

Faites-vous du porte-à-porte dans votre circonscription?

VOTRE RÉPONSE

Vous faites du porte-à-porte.
Il s’ensuit que vos électeurs connaissent le programme de votre parti et constatent que vous désirez améliorer la communauté.
Votre parti et vous gagnez en popularité.

Vous décidez qu’il est plus utile de travailler au bureau.
Les gens qui n’ont pas écouté le débat ne comprennent pas le programme de votre parti et doutent de votre motivation.
Votre parti et vous perdez en popularité.


Être candidat au poste de député

LA SITUATION

Votre parti propose que vous fassiez du porte-à-porte pour connaître vos électeurs et compenser votre absence au débat, qui vous a valu les critiques de la presse.

LA QUESTION

Faites-vous du porte-à-porte dans votre circonscription?

VOTRE RÉPONSE

Vous faites du porte-à-porte.
Il s’ensuit que vos électeurs connaissent le programme de votre parti et constatent que vous désirez améliorer la communauté.
Votre parti et vous gagnez en popularité.

Vous décidez qu’il est plus utile de travailler au bureau.
De nombreux électeurs ne comprennent pas le programme de votre parti et doutent de votre motivation.
Votre parti et vous perdez davantage en popularité.


Député

LA SITUATION

Vous êtes élu et vous représentez donc votre circonscription. Vous êtes désormais député.

Votre parti remporte l’élection et forme le gouvernement.

En raison de votre engagement et de vos efforts pendant la campagne, le chef de votre parti, aujourd’hui premier ministre, vous confie un poste au sein du Cabinet.


Député

LA SITUATION

Vous êtes élu et vous représentez donc votre circonscription. Vous êtes désormais député.

Toutefois, certains candidats de votre parti n’ont pas été élus. Comme votre parti n’a pas obtenu la majorité des voix, il forme l’Opposition officielle.

Vous défendez les intérêts de vos électeurs au sein de l’Opposition officielle pendant quatre ans et vous acquérez une expérience précieuse. Lorsque vient le temps d’une nouvelle élection, la victoire de votre parti n’est pas assurée.

LA QUESTION

Vous présentez-vous de nouveau ou décidez-vous que la vie politique n’est pas pour vous?

VOTRE RÉPONSE

Vous vous présentez de nouveau.
Vous êtes plus déterminé que jamais et votre passion est contagieuse.
Votre parti remporte l’élection et forme le gouvernement.
En raison de votre engagement et de vos efforts pendant la campagne, le chef de votre parti, aujourd’hui premier ministre, vous confie un poste au sein du Cabinet.

Vous décidez de ne pas vous présenter.
Vous en avez assez de la politique et décidez de reprendre la vie que vous meniez auparavant.
[Fin du parcours]


Vous présenter comme député

LA SITUATION

Les citoyens de votre circonscription ne comprennent pas le programme de votre parti et vous n’êtes pas très populaire. Vous n’êtes pas élu dans votre circonscription et ne devenez donc pas député. Vous devez maintenant faire un choix :

LA QUESTION

Attendez-vous l’élection suivante pour vous présenter de nouveau ou décidez-vous que la vie politique n’est pas pour vous?

VOTRE RÉPONSE

Vous vous présentez de nouveau. Vous êtes plus déterminé que jamais. Cette fois, vous participez aux débats et faites du porte-à-porte. Votre passion est contagieuse et incite les électeurs à voter pour vous.

Vous décidez de ne pas vous présenter.
Vous en avez assez de la politique et décidez de reprendre la vie que vous meniez auparavant.
[Fin du parcours]


Être ministre

LA SITUATION

En tant que ministre, vous devez aborder une question controversée concernant votre ministère. Votre parti veut que vous preniez à cet égard une décision qui va à l’encontre des promesses que vous avez faites pendant votre campagne électorale. Vous pouvez voir les deux aspects du problème, mais le premier ministre dit sans cesse que la solution du parti est la bonne.

LA QUESTION

Avouez-vous publiquement la divergence d’opinions ou adoptez-vous la position du parti?

VOTRE RÉPONSE

Vous admettez que vous n’êtes pas d’accord.
Le premier ministre est déçu, mais les électeurs de votre circonscription sont pleinement d’accord avec vous et votre popularité augmente.
Vos électeurs vous appuient davantage.

Vous adoptez la position du parti.
La décision est prise et certains électeurs sont mécontents, mais, à long terme, on constate que cette décision est la bonne pour les Canadiens.
Les électeurs appuient davantage votre parti.


Vous perdez votre poste au sein du Cabinet

LA SITUATION

Vous êtes toujours député, mais vous perdez votre poste au sein du Cabinet parce que vous avez refusé d’appliquer la politique du parti.

LA QUESTION

Vous présentez-vous à l’élection suivante?

VOTRE RÉPONSE

Vous vous présentez de nouveau.
Votre décision vous a coûté votre poste au sein du Cabinet, mais elle vous a rendu plus populaire auprès des électeurs de votre circonscription. Vous remportez une écrasante victoire, et votre parti reconnaît la considération dont vous jouissez parmi la population.
Vous remplissez un autre mandat fructueux comme député.

Vous décidez de ne pas vous présenter.
Vous en avez assez de la politique et décidez de reprendre la vie que vous meniez auparavant..
[Fin du parcours]


Soutenir le parti

LA SITUATION

En raison du courage dont vous avez fait preuve au moment de prendre une décision difficile, le parti vous estime plus, et puisque les résultats sont avantageux pour les Canadiens, vous retrouvez la confiance de la population. Lors de l’élection suivante, le premier ministre décide de ne pas se présenter. Confiant, vous posez votre candidature au poste de chef du parti. Certains membres veulent que vous conserviez les politiques existantes, tandis que d’autres vous demandent d’adopter une nouvelle orientation.

LA QUESTION

Préservez-vous l’héritage de votre prédécesseur ou adoptez-vous une nouvelle orientation?

VOTRE RÉPONSE

Vous décidez de conserver les idées de l’ancien chef.
La plupart des membres du parti soutiennent les politiques existantes et décident de voter pour vous.
Vous accédez à la direction du parti.

Vous décidez d’adopter une nouvelle orientation.
La plupart des membres du parti sont mécontents et ne votent pas pour vous. Certains croient qu’une nouvelle approche serait utile dans la prochaine élection, mais vous n’avez pas suffisamment de soutien pour devenir chef du parti.
Vous perdez la course à la direction du parti.


Briguer le poste de chef du parti

LA SITUATION

À la fin de votre mandat en tant que député, le premier ministre décide de ne pas se présenter aux prochaines élections. Confiant, vous posez votre candidature au poste de chef de votre parti. Certains membres veulent que vous conserviez les politiques existantes, tandis que d’autres vous demandent d’adopter une nouvelle orientation.

LA QUESTION

Préservez-vous l’héritage de votre prédécesseur ou adoptez-vous une nouvelle orientation?

VOTRE RÉPONSE

Vous décidez de conserver les idées de l’ancien chef.
Certains membres vous appuient de toute leur force, mais le parti décide que le moment est venu d’apporter des changements.
Vous perdez la course à la direction.

Vous décidez d’adopter une nouvelle orientation.
Initialement, certains membres sont mécontents, mais le désir de changement est fort au sein du parti, et une nouvelle approche sera utile dans la prochaine élection.
Vous accédez à la direction du parti.


Décider de son avenir politique

LA SITUATION

Chaque mandat que vous remplissez en tant que député vous permet d’acquérir plus d’expérience. Ayant rempli quelques autres mandats au Parlement, vous jugez que le moment est venu de prendre une décision au sujet de votre avenir professionnel.

LA QUESTION

Tentez-vous de nouveau d’accéder à la direction de votre parti ou décidez-vous de quitter la politique?

VOTRE RÉPONSE

Vous convainquez votre parti que vous pouvez le conduire à la victoire dans la prochaine élection.
Votre parti vous appuie et vous accédez à sa direction.

Vous ralentissez le pas et vous vous préparez à quitter la politique. Vous avez aimé le rôle de parlementaire, mais vous décidez de quitter progressivement la politique et de vous consacrer à d’autres activités.
[Fin du parcours]


Briguer le poste de premier ministre

LA SITUATION

L’élection est difficile. La population est préoccupée par certaines questions importantes. Les autres partis font des promesses que vous jugez irréalistes mais que les électeurs semblent bien accueillir.

LA QUESTION

Décidez-vous de proposer un programme qui contient des promesses plus ambitieuses que celles des autres partis ou de vous concentrer sur des promesses que vous pourrez tenir?

VOTRE RÉPONSE

Vous essayez de faire plus de promesses que les autres partis.
Les analystes sont d’avis que vous ne pourrez pas tenir toutes vos promesses et que vous êtes coupé des réalités politiques. Vous perdez ainsi plusieurs voix.
Votre parti perd l’élection mais remporte suffisamment de sièges pour constituer l’Opposition officielle.

Vous vous concentrez sur vos promesses plutôt que sur celles des autres partis. Les électeurs ne sont pas tous d’accord avec l’ensemble de vos propositions, mais la plupart d’entre eux reconnaissent que la vision globale de votre parti est la meilleure pour la population canadienne.
Votre parti remporte l’élection avec une majorité et forme le gouvernement.


En tant qu'Opposition officielle

LA SITUATION

En tant qu’Opposition officielle, votre parti unit ses efforts à ceux des autres partis d’opposition pour remettre en question ce que fait le gouvernement. Quand il devient clair que celui-ci n’a plus l’appui de la majorité à la Chambre des communes, une autre élection est déclenchée.

LA QUESTION

Décidez-vous de vous présenter de nouveau?

VOTRE RÉPONSE

Vous vous présentez de nouveau.
La population admire le rôle que vous avez joué comme chef de l’opposition, et votre parti remporte la majorité des sièges à la Chambre des communes.
Vous remportez l’élection avec une majorité écrasante, et votre parti forme le gouvernement.

Vous quittez la politique.
La population garde le souvenir d’un politicien fort qui a défendu les droits des Canadiens. Vous écrivez vos mémoires, qui deviennent un succès de librairie. Des années plus tard, lorsque votre parti revient au pouvoir, le gouverneur général, sur la recommandation du premier ministre, vous nomme sénateur.
[Fin du parcours]


Fin du jeu

FÉLICITATIONS! Vous êtes premier ministre du Canada!
Vous êtes premier ministre pendant quatre ans. Tout au long de votre mandat, vous conservez l’appui de la Chambre des communes, et vous prenez des décisions et adoptez des lois qui permettent d’améliorer la qualité de vie des Canadiens.


En savoir plus

Les premiers ministres ne remplissent pas tous un mandat de quatre ans avant de déclencher des élections. Le premier ministre du Canada qui a été en poste le moins de temps est le très honorable sir Charles Tupper, qui a occupé son poste pendant deux mois et sept jours.

La durée moyenne du mandat d’un premier ministre qui dirige un gouvernement majoritaire est de quatre ans (pour avoir la majorité, le gouvernement doit détenir au moins 170 des 338 sièges de la Chambre des communes). Un gouvernement minoritaire (qui détient moins de 155 sièges) est au pouvoir pendant un an et demi en moyenne.

Examinez ces exemples de gouvernements majoritaires et minoritaires du Canada et consultez la liste des premiers ministres du Canada afin de comparer la durée de leurs mandats.