Passer au contenu

Les présidents du Sénat du Canada

 

L’honorable Joseph Édouard Cauchon
C.P. (1867–1869) (1869–1872) (1872)

Journaliste réputé, spéculateur foncier prospère et vieux routier de la politique au moment de l’établissement de la Confédé­ration en 1867, Joseph Cauchon est devenu le premier président du Sénat du nouveau Dominion du Canada.

Cauchon a commencé sa carrière politique à l’Assemblée législative du Canada-Uni, où il a été élu la première fois en 1844 et réélu à six reprises par la suite. Sa popularité politique au Canada-Est a incité le premier lieutenant-gouverneur du Québec, Narcisse-Fortunat Belleau, à lui demander, après l’établissement de la Confédération, de former le gouvernement de la nouvelle province. Mais Cauchon a échoué, principalement en raison de la réalité politique catholique-protestante complexe du Québec. Entre-temps, il a été élu par acclamation à la Chambre des communes et à l’Assemblée législative du Québec, le double mandat étant permis à l’époque.

Le premier ministre, sir John A. Macdonald, connaissait Cauchon depuis que les deux avaient été élus à l’Assemblée législative du Canada-Uni en 1844 et il savait que le point de vue de Cauchon sur l’éducation sectaire au Québec l’avait rendu impopulaire auprès de nombreux parlementaires. Néanmoins, il fallait que Cauchon soit reconnu politiquement par le gouvernement d’une manière ou d’une autre. Plutôt que de l’intégrer à son premier Cabinet, Macdonald a recommandé sa nomination au Sénat le 2 novembre 1867 et, trois jours plus tard, l’a fait nommer président du Sénat.

Pendant son mandat de président, Cauchon a continué d’être propriétaire du Journal de Québec et a conservé son siège à l’Assemblée législative du Québec. Exception faite de deux courtes absences, il a exercé la présidence jusqu’au 30 juin 1872.

C’est alors qu’il a démissionné pour pouvoir briguer les suffrages à la Chambre des communes comme candidat indépendant. Il a adhéré par la suite au Parti libéral et occupé deux postes au Cabinet dans le gouvernement du premier ministre libéral Alexander Mackenzie, qui a recommandé sa nomination à titre de lieutenant-gouverneur du Manitoba en 1877. Il a pris sa retraite en 1882 et est décédé en 1885 chez lui, à Whitewood, dans la vallée de la Qu’Appelle, en Saskatchewan.

Cauchon est le seul président du Sénat qui a démissionné pour se porter candidat à la Chambre des communes et qui a remporté l’élection.

Président suivant : L’honorable John Ross

Portrait de l’honorable Joseph Édouard Cauchon

Naissance : Saint-Roch (Bas-Canada), 1816

Décès : Vallée de la Qu’Appelle (Saskatchewan), 1885

Antécédents professionnels :
journalisme, droit, affaires

Affiliation politique : conservateur

Carrière politique :

Premier ministre durant
sa présidence :