Passer au contenu

Les présidents du Sénat du Canada

 

L’honorable Robert Duncan Wilmot
C.P. (1878-1880)

Comme de nombreux sénateurs nommés durant la première année de la Confé­dé­ration, Robert Duncan Wilmot avait amorcé sa carrière politique longtemps avant d’être appelé au Sénat. Dans la colonie du Nouveau-Brunswick, il a siégé à l’Assemblée législative de 1846 à 1861, puis de nouveau de 1865 à 1867, y compris 15 mois à titre de premier ministre adjoint. Il a également siégé au Conseil exécutif à titre de membre des ministères de deux gouvernements.

Adversaire notoire de la Confédération, il a pris graduellement conscience des avantages de l’union pour le Nouveau-Brunswick et, en 1866-1867, il a assisté à la Conférence de Londres, au cours de laquelle ont été jetées les bases de l’Acte de l’Amérique du Nord britannique, 1867. Deux semaines avant l’ouverture de la 1re session de la 1re législature du Dominion du Canada le 6 novembre 1867, Wilmot a com­mencé à exercer ses fonctions de sénateur.

Après près de 11 ans au Sénat, il a répondu à l’appel du premier ministre sir John A. Macdonald, qui l’a nommé au Cabinet pour une deuxième fois à titre de ministre sans portefeuille et, en même temps, l’a fait nommer président du Sénat. Inhabituelle au Canada, la nomination simultanée à deux postes au Parlement était monnaie courante au Royaume-Uni, où le président de la Chambre des lords a été, jusqu’en 2006, le lord chancelier, inva­riablement un membre du Cabinet.

Wilmot avait une compréhension très claire du rôle du Sénat : celui-ci avait été créé, selon lui, pour « représenter les régions afin, notamment, de protéger les intérêts des petites provinces et de résister aux empiétements des grandes provinces ». Il a ajouté que le Sénat « devrait être en mesure de faire échec à l’adoption précipitée de projets de loi et aux pressions populaires, donnant ainsi le temps au public de faire valoir son opinion ».

En février 1880, après avoir occupé le fauteuil pendant 15 mois, il a démissionné de ses fonctions de président et de sénateur, pour assumer celles de lieutenant-gouverneur du Nouveau-Brunswick.

Wilmot a été le premier sénateur nommé simultanément président et membre du Cabinet.

Président suivant : L’honorable David Lewis Macpherson

Président précédent : L’honorable David Christie

Portrait de l’honorable Robert Duncan Wilmot

Naissance : Fredericton (Nouveau-Brunswick), 1809

Décès : Belmont (Nouveau-Brunswick), 1891

Antécédents professionnels :
expédition, affaires

Affiliation politique : conservateur

Carrière politique :

Premier ministre durant
sa présidence :