Passer au contenu

Les présidents du Sénat du Canada

 

L’honorable Joseph Bolduc
C.P. (1916-1922)

Ayant fait des études d’avocat et de notaire, Joseph Bolduc était également agriculteur, promoteur de chemins de fer et homme d’affaires. Fils d’un capitaine de milice, il a obtenu son diplôme de l’École militaire de Québec à l’âge de 18 ans et a été lieutenant dans la milice. Il a été élu pour la première fois à la Chambre des communes en 1876 à l’âge de 29 ans, puis réélu en 1878
et en 1882. Vers le milieu de son troisième mandat de député, en 1884, le premier ministre sir John A. Macdonald a recommandé sa nomination au Sénat.

Bolduc était reconnu pour sa bonne humeur et sa bonne volonté. Selon le colonel Ernest Chambers, le gentilhomme huissier du bâton noir du Sénat, il était toujours « favorable à la bonne entente entre les différentes nationalités au sein du Dominion ».

Le premier ministre sir Robert Borden a nommé Bolduc président en 1916, et ses dons de conciliateur ont rapidement été mis à l’épreuve à l’occasion du débat sur la Loi du Service Militaire de 1917. La loi proposée prévoyait la conscription nationale pour la Première Guerre mondiale et faisait l’objet d’une vive opposition au Québec. Le sénateur Philippe-Auguste Choquette a tenté de retarder la conscription, et ses discours étaient si incendiaires que Bolduc a menacé de le nommer par son nom, un geste de blâme symbolique. Bolduc interprétait ainsi le Règlement du Sénat refondu de 1906, qui autorise le président à maintenir l’ordre et le décorum. En fin de compte, Choquette s’est tu sans que les sénateurs dussent présenter une motion de blâme.

Bolduc est décédé en 1924 après presque 48 années de service au Parlement.

La popularité de Bolduc était si grande qu’aux élections de 1882 son adversaire n’a recueilli que deux des voix exprimées dans sa paroisse et les deux paroisses voisines.

Président suivant : L’honorable Hewitt Bostock

Président précédent : L’honorable Auguste-Charles-Philippe-Robert Landry

Portrait de l’honorable Joseph Bolduc

Naissance : Saint-Victor-de-Tring (Canada-Est), 1847

Décès : Saint-Victor-de-Tring (Québec), 1924

Antécédents professionnels :
chemins de fer, agriculture, droit, affaires

Affiliation politique : conservateur

Carrière politique :

Premiers ministres durant
sa présidence :