Passer au contenu

Les présidents de la Chambre des communes du Canada

 

James Cockburn
c.r. (1867-1874)

P remier président de la Chambre des communes – fonction qu’il exerça au cours de la 1re session de la 1re législature –, James Cockburn avait une vaste expérience de la politique avant d’être élu député en 1867. En 1861, il brigua le siège de Northumberland-Ouest à l’Assemblée législative de la province du Canada et fit campagne contre le gouvernement de John A. Macdonald et de George-Étienne Cartier. Il se présenta comme candidat indépendant et défit ainsi le ministre des Postes. Il fut réélu sans opposition en 1863 en tant que libéral-conservateur et remporta une élection partielle l’année suivante. En 1864, chose quelque peu étonnante, il se joignit au bref gouvernement de Macdonald et Sir Étienne Taché à titre de solliciteur général du Canada-Ouest. Délégué à la Conférence de Québec en 1864, Cockburn est par conséquent l’un des Pères de la Confédération.

Le futur premier ministre Alexander Mackenzie avait beau le considérer en privé comme un « homme inférieur », James Cockburn fut élu sans opposition à la nouvelle Chambre des communes et proposé comme premier président par Macdonald (devenu sir John). Cartier appuya la motion. Le député conservateur Joseph Dufresne objecta que le candidat ne parlait pas français, ce à quoi Cartier répondit qu’il pouvait au moins comprendre cette langue, et Cockburn fut élu à l’unanimité.

James Cockburn conserva son siège aux élections générales de 1872. Il fut réélu président au début de la 2e législature en 1873, ce qui était contraire à la coutume prévoyant l’alternance d’un président anglophone et d’un président francophone, coutume observée à l’Assemblée législative de la province du Canada depuis 1841. Il perdit son siège aux élections de 1874, mais le regagna en 1878. En raison de la maladie et de sa situation financière précaire au cours des dernières années de sa vie, il dépendit de postes de faveur successifs jusqu’à sa mort en 1883.

Délégué à la Conférence de Québec en 1864, James Cockburn est le seul président reconnu comme l’un des Pères de la Confédération.

Président suivant : Timothy Warren Anglin


Artiste : George Theodore Berthon
Date: 1872

Naissance : Berwick-on-Tweed, Angleterre, 1819

Décès : Ottawa (Ontario), 1883

Secteurs d’activité professionnelle :
droit, affaires

Affiliation politique : conservateur

Carrière politique :

Premier ministre pendant
sa présidence :