Passer au contenu

Les présidents de la Chambre des communes du Canada

 

L’honorable Peter White
C.P. (1891-1896)

Peter White se distingue du fait qu’il fut le seul à présider la Chambre des communes pendant le mandat de quatre premiers ministres : sir John A. Macdonald, sir John Abbott, sir John Thompson et sir Mackenzie Bowell. Entrepreneur forestier prospère de l’Ontario, il remporta sept élections fédérales et en perdit cinq, de 1872 à 1904.

Après les élections générales de 1891 (et seulement cinq semaines avant sa mort en fonction), Macdonald proposa White à la présidence au lieu de le nommer au Cabinet. « Je ne connais pas un autre honorable député qui, dit-il, d’un côté ou de l’autre, soit plus qualifié que mon ami par sa conduite, son tempérament et ses compétences, abstraction faite des questions de politique. » Le chef de l’Opposition, Wilfrid Laurier, nota ironiquement qu’il n’était pas « en soi déçu du choix », mais il se demandait pourquoi le vice-président, John Wood, n’avait pas été choisi.

White occupa la présidence pendant une période difficile pour les premiers ministres conservateurs : le sénateur sir John Abbott (premier sénateur à accéder au poste de premier ministre) accepta à contrecœur de succéder à Macdonald, mais un cancer le força à démissionner en 1892; sir John Thompson prit la relève, mais il mourut soudainement d’un arrêt cardiaque en 1894; quant au sénateur sir Mackenzie Bowell (deuxième sénateur à être premier ministre), il fut expulsé par ses collègues en 1896.

Le débat fut particulièrement animé pendant la controverse des écoles du Manitoba en 1896; il sema d’ailleurs la division. Le gouvernement libéral du Manitoba avait aboli le financement public des écoles catholiques romaines. Or le gouvernement fédéral conservateur avait le droit d’adopter des mesures législatives correctives, mais Laurier – avec l’appui des mouvements anti-français et anticatholiques – l’en empêcha. Cette controverse fut au cœur des élections de 1896. White ne partageait pas le point de vue des conservateurs, mais il se garda bien de le dire pendant qu’il était président. Défait lors des élections générales de 1896, il démissionna de la présidence pendant le gouvernement de 69 jours du premier ministre Charles Tupper. Laurier le nomma au Conseil privé en 1897.

Peter White et son frère Andrew étaient des barons du bois à Pembroke (Ontario), ville fondée par leur père en 1828.

Président suivant : L’honorable sir James David Edgar

Président précédent : L’honorable Joseph-Aldric Ouimet


Artiste : Robert Harris
Date: 1894

Naissance : Pembroke, Haut-Canada, 1838

Décès : Pembroke (Ontario), 1906

Secteurs d’activité professionnelle : affaires

Affiliation politique : conservateur

Carrière politique :

Premier ministre pendant sa présidence :