Passer au contenu

Les présidents de la Chambre des communes du Canada

 

L’honorable Peter Andrew Stewart Milliken
B.A., M.A., LL.B. (2001-2011)

Peter Milliken fut le président de la Chambre des communes du Canada à avoir exercé cette fonction le plus longtemps; il fut en poste pendant 3 776 jours, ce qui représente 10 ans et 4 mois. Élu pour la première fois à la présidence en 2001, il fut réélu sans opposition en 2004, puis élu de nouveau en 2006 et en 2008 (première année où les candidats prononçaient un discours). Député libéral, Milliken fut aussi l’un des deux seuls présidents membres d’un parti de l’opposition, l’autre étant James Jerome (1974‑1980).

Milliken s’intéressait depuis longtemps à la politique et à la procédure parlementaire. Il n’avait que 15 ans lorsqu’il assista à une assemblée d’investiture libérale : celle d’Edgar Benson; il fit d’ailleurs campagne en faveur de celui-ci aux élections fédérales de 1962, où Benson remporta la victoire. C’est aussi à peu près à cette époque que Milliken s’abonna au hansard, lecture peu commune pour un adolescent.

Élu pour la première fois à la Chambre des communes en 1988, il fut réélu à toutes les élections générales, jusqu’en 2011, moment où il décida de se retirer de la vie politique. Il siégea à divers comités sur la procédure et exerça la vice‑présidence de la Chambre de 1997 à 2000. Son intérêt certain pour les affaires parlementaires et son sens de l’humour lui furent très utiles pour traiter avec trois premiers ministres et leurs partis de même qu’avec une Chambre qui se montra indisciplinée pendant trois législatures, au cours desquelles le gouvernement était minoritaire.

Son expertise parlementaire l’aida à prendre certaines décisions difficiles. Le 19 mai 2005, par exemple, il dut voter sur une motion de confiance afin de briser l’égalité des voix, ce qui était un précédent pour la présidence. De 1867 jusqu’à la fin du mandat de Milliken, les présidents n’avaient voté que dix fois en raison d’une égalité des voix; or Milliken le fit dans cinq de ces cas. Le 27 avril 2010, il rendit une décision cruciale, dans laquelle il confirmait le droit absolu de la Chambre d’ordonner la production de documents et concluait que la non-exécution de l’ordre par le gouvernement constituait un cas évident d’atteinte au privilège. Les parties arrivèrent à trouver une solution.

Peter Milliken se démarqua du fait qu’il fut le premier à présider quatre législatures, dont trois où le pouvoir était aux mains de gouvernements minoritaires – un libéral et deux conservateurs. Étant l’un des meilleurs spécialistes de la procédure élus à la présidence, il était bien placé pour affronter les défis que présente pareil contexte.

Sa thèse de premier cycle à l’Université Queen’s avait pour thème la période des questions de 1960 à 1967.

Président suivant : L’honorable Andrew Scheer

Président précédent : L’honorable Gilbert Parent


Artiste : Paul Wyse
Date: 2012

Naissance : Kingston (Ontario), 1946

Secteurs d’activité professionnelle : droit

Affiliation politique : libéral

Carrière politique :

Premiers ministres pendant sa présidence :