Passer au contenu

Les présidents du Sénat du Canada

 

L’honorable William Miller
C.P., c.r. (1883-1887)

W illiam Miller était un avocat de 28 ans lorsqu’il a été élu à l’Assemblée législative de la Nouvelle-Écosse en 1863. Ce fut le début d’une carrière politique qui allait durer plus de 48 ans. D’abord réformiste, il a souscrit au principe de l’union de toutes les colonies de l’Amérique du Nord britannique et s’est opposé à la proposition plus limitée d’union des Maritimes de sir Charles Tupper, le premier ministre provincial et, plus tard, le premier ministre du Canada. Il s’est également opposé aux arrangements financiers pour les petites colonies prévus à l’issue de la Conférence de Québec de 1864. Constatant, toutefois, que la Confédération pouvait échouer, il a prononcé, à l’Assemblée législative de la Nouvelle-Écosse, un discours passionné qui a incité les législateurs de la Nouvelle-Écosse à revenir sur leur opposition à la Confédération.

Sa proposition de tenue d’une conférence à Londres a été acceptée par le Canada-Uni, la Nouvelle-Écosse et le Nouveau-Brunswick, et l’Acte de l’Amérique du Nord britannique a vu le jour en février 1867. En guise de récompense pour ses efforts, Miller a été nommé au nouveau Sénat du Canada à l’âge de 32 ans en octobre de la même année, ce qui a fait de lui le plus jeune sénateur de l’histoire du pays. Son point de vue sur le Sénat était qu’il « avait été créé pour contrer les empiétements des grandes provinces et protéger les plus petites ». Les observateurs le considéraient comme « un des meilleurs débatteurs » au Sénat, un débatteur qui « joue généralement un rôle de premier plan dans tous les grands débats ».

Grâce, notamment, à son expertise croissante en matière de procédure parlementaire et à sa grande expérience des travaux des comités, Miller a été nommé président du Sénat en 1883, charge qu’il a conservée jusqu’en 1887.

Sa surdité croissante l’éloignait des débats, mais il est resté au Sénat jusqu’à son décès en 1912. Il avait alors siégé plus longtemps que tout autre sénateur avant lui.

Âgé de 32 ans à son entrée au Sénat, Miller est le plus jeune sénateur jamais nommé. Il a conservé cette charge pendant 44 ans, ce qui le place au troisième rang pour la longévité au sein de la Chambre haute.

Président suivant : L’honorable Josiah Burr Plumb

Président précédent : L’honorable David Lewis Macpherson

Portrait de l’honorable William Miller

Naissance : Antigonish (Nouvelle-Écosse), 1835

Décès : Ottawa (Ontario), 1912

Antécédents professionnels : droit

Affiliation politique : conservateur

Carrière politique :

Premier ministre durant
sa présidence :