Trésors de la Bibliothèque

The History of Emily Montague, par Frances Brooke, 1769

The History of Emily Montague, de Frances Brooke, a souvent été qualifié de premier roman canadien. De fait, il s’agit du premier roman écrit au Canada et du premier roman dont l’action se déroule au Canada, bien qu’au bout du compte, il ait été publié en Angleterre.

The History of Emily Montague a été écrit alors que l’auteure séjournait à Sillery (à Québec) au cours de la décennie qui a suivi la bataille des Plaines d’Abraham. Cette histoire d’amour a pour cadre la nouvelle Province de Québec dans le milieu des années 1760. L’histoire de ce roman « épistolaire » est entièrement racontée à travers des lettres personnelles que s’échangent les personnages. Il s’agit également d’un roman « sentimental » qui met l’accent sur les émotions des personnages. Ces deux genres littéraires étaient très en vogue dans l’Europe du XVIIIe siècle.

Avec les mots de ses personnages anglais, l’auteure décrit des paysages extraordinaires et des scènes de la vie quotidienne. Ce roman contient également des réflexions sur les normes sociales, la politique et les relations entre les Anglais, les Canadiens français et les Premières Nations.

Frances Brooke a vécu à Québec avec son mari, le révérend John Brooke, entre 1763 et 1768. M. Brooke était aumônier dans l’armée britannique, mais exerçait également son ministère auprès de la population. Il avait été nommé adjoint du vérificateur général. Dans sa version anglaise originale, ce roman a été publié pour la première fois en 1769 par le libraire londonien James Dodsley, peu après le retour des Brooke.

Frances Brooke, née Frances Moore, a vu le jour en Angleterre en 1724. Elle était reconnue comme auteure, poète, dramaturge, éditrice et traductrice. The History of Emily Montague était son deuxième roman. Elle est décédée en 1789.

Détails

  • Format : Le roman comprend quatre tomes, chacun mesurant 17,5 cm sur 11 cm.
  • Contenu : 916 pages en tout (édition en anglais). Le premier tome comprend une dédicace de l’auteure à sir Guy Carleton, gouverneur de la Province de Québec.
  • On utilise une police de caractères maintenant obsolète, dont le « long s » ressemble à un « f » minuscule sans la barre, mais qui se prononce comme un « s ».
  • Les tomes sont reliés en plein cuir veau moucheté, des étiquettes en cuir rouge sont apposées sur le dos. Des dorures ornent le dos et les rebords de la couverture.
The History of Emily Montague, dos du livre
The History of Emily Montague, dos du livre
The History of Emily Montague, page titre
The History of Emily Montague, page titre
The History of Emily Montague, extrait du livre
The History of Emily Montague, extrait du livre